5/5

1 avis

Asta : où se réfugier quand aucun chemin ne mène hors du monde ? : roman

Jon Kalman Stefansson (1963-....). Auteur

Reykjavik, années 1950. Sigvaldi et Helga, très amoureux, ont deux filles, Sesselja puis Asta. Mais le couple finit par se séparer. Vingt ans plus tard, à Vienne, Asta, étudiante en théâtre, éprouve de la culpabilité lorsqu'elle apprend le décès de sa soeur car elle a ignoré ses lettres. Elle tente de vivre avec son passé et de se construire malgré un amour passionnel et destructeur pour Josef.

Suggestions

Du même auteur

Lumière d'été, puis vient la nuit | Jon Kalman Stefansson (1963-....). Auteur

Lumière d'été, puis vient la nuit

Jon Kalman Stefansson (1963-....). Auteur | Livre | Grasset. Paris | 2020

Les histoires individuelles des habitants d'un village islandais, quelque part dans les fjords de l'ouest, où le tragique se mêle à la sensualité et au surnaturel. Un regard poétique sur la condition humaine. Electre 2020

tristesse des anges (La) : roman | Jon Kalman Stefansson (1963-....). Auteur

tristesse des anges (La) : roman

Jon Kalman Stefansson (1963-....). Auteur | Livre | Gallimard. [Paris] | impr. 2011

Jens, un postier, arrive dans un village, complètement gelé sur sa monture. Il est accueilli par Helga et un enfant. Lorsque Sigurdur, le médecin, le charge de partir à travers les fjords de Dumbsfirdir, Helga ne veut pas le voir ...

A la mesure de l'univers : chronique familiale : roman | Jon Kalman Stefansson (1963-....). Auteur

A la mesure de l'univers : chronique familial...

Jon Kalman Stefansson (1963-....). Auteur | Livre | Gallimard. [Paris] | DL 2017

Après deux ans d'exil au Danemark, Ari rentre en Islande à la demande de son père mourant. C'est l'occasion pour lui d'explorer son passé et celui de sa famille : les deuils, les trahisons et les lâchetés.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • « Ásta » de Jón Kalman Stefánsson 5/5

    Un livre superbe construit comme un puzzle qui se constitue peu a peu et pas dans l’ordre qui nous serait le plus simple à comprendre. Chaque élément trouve sa place au bon moment dans le récit … il faut savoir attendre. Siglvaldi, tombé d'une échelle, se remémore sa vie qui n'a pas été celle qu'il avait espéré. Son histoire commence par un amour passionné avec la belle Helga durant les années 50 en Islande. Ils donneront naissance à une petite fille Ásta. C'est donc parmi ses souvenirs éparpillés que nous naviguerons dans la vie de cette « famille » mais plus particulièrement celle d'Ásta qui n'a pas toujours été rythmée par le bonheur et l'amour. C'est aussi parmi les lettres d'Ásta adressées à un amour qu'elle semble avoir perdu que nous pourrons découvrir cette histoire émouvante. J'ai beaucoup aimé Ásta. Tout d'abord, le style de l'auteur est remarquable. J'y ai été particulièrement sensible, il y a un côté poétique, touchant et envoûtant qui m'a fait enchaîner les chapitres avec le plaisir de découvrir son écriture. Il est vrai que durant les premières pages j'ai d'abord été déconcertée par la construction insolite de l'histoire qui ne suit pas la chronologie mais je pense finalement que c'est un charme supplémentaire à cette oeuvre. Tout est dévoilé au bon moment. Le personnage d'Ásta est particulièrement touchant et attachant. Comment réussir à être une bonne mère quand la sienne n'a pas été à la hauteur ? C'est alors sur une nourrice réconfortante qu'elle pourra compter. L'histoire de sa famille plutôt tragique m'a beaucoup émue. Et Jósef ce garçon connu lorsqu'elle fut envoyée dans les fjords islandais prolonge l'histoire déchirante. C'est pour moi un sans faute. Il m'arrive d'écouter de la musique pendant ma lecture et durant celle-ci j'ai trouvé que Love me a Little de Robin Schulz pouvait correspondre à cette histoire. Je conseille vivement le mariage des deux.

    par Diane Le 02 décembre 2020 à 14:45